Cabinet ANGERS - 02 41 09 30 09 - contact@antarius-avocats.com

Cabinet RENNES - 02 23 41 14 33 - contactrennes@antarius-avocats.com

Faute dolosive et action contractuelle

Cass, 3ème civ, 14 février 2019, n° 17-28445

 » Mais attendu qu’ayant retenu que, si l’absence de chaînage était de nature à nuire à la stabilité des murs, le dommage était à rechercher dans une défaillance de la portance du sol de fondation et que, si une incompétence professionnelle blâmable pouvait être reprochée à M. F…, la preuve n’était pas rapportée qu’il aurait volontairement dissimulé une violation délibérée de ses obligations contractuelles, la cour d’appel a pu en déduire que le lien de causalité entre les dommages et l’absence de chaînage n’était pas démontré et que la demande formée sur le fondement de la faute dolosive devait être rejetée ; « 

Partagez

Publié le
Catégorisé comme Veille

Par Antarius Avocats

Le cabinet ANTARIUS AVOCATS consacre exclusivement ses activités au droit immobilier, droit de la construction, droit de l’urbanisme, droit des marchés publics et droit des assurances, avec une équipe d’avocats et de juristes expérimentés et enthousiastes.

Vous avez besoin d'un conseil ?

Newsletter Antarius Avocats

Recevez par email toute notre actualité

Logo Antarius Avocats