Cabinet ANGERS - 02 41 09 30 09 - contact@antarius-avocats.com

Cabinet RENNES - 02 23 41 14 33 - contactrennes@antarius-avocats.com

CCMI et qualification

Cass, 3ème civ, 22 novembre 2018, n° 17-22112

 » Attendu que, pour condamner la société Azur et construction, in solidum avec la société MMA, à payer diverses sommes à M. X… et Mme Y… et à garantir partiellement la société MMA, l’arrêt retient qu’il appartenait à la société Azur et construction, en vertu de l’article L. 231-2 du code de la construction et de l’habitation, d’envisager tous les travaux d’adaptation au sol et d’équipements extérieurs indispensables à l’implantation et à l’utilisation de l’immeuble, dont faisait partie le mur de soutènement destiné à soutenir les terres provenant du déblaiement effectué pour la construction de la maison, soit pour les intégrer dans son contrat, soit pour en estimer le coût s’ils étaient laissés à la charge des maîtres de l’ouvrage, et qu’elle n’a pas prévu cette réalisation ;

Qu’en statuant ainsi, après avoir constaté que la réalisation du mur de soutènement avait été prévue et confiée par le maître de l’ouvrage à la société BCTP par un contrat distinct du contrat de construction de maison individuelle conclu avec la société Azur et construction, la cour d’appel, qui n’a pas tiré les conséquences légales de ses propres constatations, a violé le texte susvisé ; « 

Partagez

Publié le
Catégorisé comme Veille Étiqueté

Par Antarius Avocats

Le cabinet ANTARIUS AVOCATS consacre exclusivement ses activités au droit immobilier, droit de la construction, droit de l’urbanisme, droit des marchés publics et droit des assurances, avec une équipe d’avocats et de juristes expérimentés et enthousiastes.

Vous avez besoin d'un conseil ?

Newsletter Antarius Avocats

Recevez par email toute notre actualité

Logo Antarius Avocats